Célébration de l’anniversaire 27e pour l’inclusion de Sousse sur le patrimoine mondial

4
116

Située dans le Sahel tunisien, la Médina de Sousse constitue un ensemble architectural homogène qui reflète l’urbanisme arabo-musulman appliqué à une ville côtière exposée à travers son histoire à la piraterie et aux dangers venant de la mer. Elle constitue, avec la médina de Monastir, l’unique prototype qui nous soit parvenu de l’architecture militaire côtière des premiers siècles de l’Islam. Plusieurs monuments de la médina témoignent de cette architecture robuste, ascétique et imposante, notamment le Ribat, la Grande Mosquée, la mosquée Bou Ftata, la Casbah et les remparts. Le Ribat, à la fois fort et édifice religieux, est un exemple éminent de ce type de construction. La Médina est aussi constituée d’habitations juxtaposées réparties en quartiers que séparent des ruelles sinueuses et des impasses étroites, une typologie en voie de disparition et menacée par la vie moderne et l’évolution des techniques architecturales. Elle renferme également un ensemble de monuments uniques qui datent de l’époque aghlabide et fatimide, qui permettent de suivre l’évolution de l’art islamique dans sa première période.

Critère (iii) : Avec le Ribat, la Casbah, les remparts, la mosquée de Bou Ftata et la Grande Mosquée, la Médina de Sousse apporte un témoignage exceptionnel sur la civilisation des premiers siècles de l’Hégire. La médina est conçue selon un plan régulier avec son axe méridien, menant de Bab el Khabli au Ribat et à l’ancien port intérieur, et son axe est-ouest, allant de Bab el Djedid  à Bab el Gharbi. Elle constitue un exemple précoce et interessant de la ville islamique.

Critère (iv) : Le plus ancien et le mieux conservé de toute la série, le ribat de Sousse est un exemple éminent de ce type de construction, avec son enceinte rectangulaire flanquée de tours et de tourettes, percée d’une seule porte, au sud, avec sa cour intérieure à deux niveaux sur laquelle ouvrent trente cinq cellules, une mosquée occupant le côté méridional du premier étage, avec sa tour sud-est, adjonction de 821, à la fois minaret et vigie, d’où l’on pouvait transmettre des signaux au Ribat de Monastir.

Critère (v) : La médina de Sousse constitue un exemple éminent de l’architecture arabo-musulmane et méditerranéenne qui reflète un mode de vie traditionnel particulier. Cette typologie, devenue vulnérable sous l’effet des mutations socio-économiques irréversibles et de la modernité, constitue un patrimoine précieux qui doit être sauvegardé et protégé.

Intégrité (2009)

Les limites du bien coïncident avec le mur d’enceinte de la ville et comportent tous les attributs importants.

L’ensemble urbain historique de la ville de Sousse a conservé, sans altération majeure, son tissu urbain avec sa morphologie spatiale, et ses composantes monumentales, architecturales, et architectoniques. Toutefois, les nouveaux développements à l’extérieur des limites menacent l’intégrité visuelle de ce fort côtier.

Authenticité (2009)

L’adaptation aux nouveaux modes de vie et aux exigences socioculturelles et économiques ainsi que les travaux de restauration et de rénovation menés à travers les siècles n’ont ni affecté ni perturbé l’essentiel de l’authenticité fonctionnelle et structurelle du bien. Toutefois, de nouveaux défis se présentent lorsqu’il faut trouver un équilibre entre la fonction, les besoins des habitants, les questions relatives au patrimoine et la demande de nouveaux bâtiments. L’authenticité est en particulier rendue vulnérable sous l’effet d’une conservation inappropriée et de nouvelles constructions inadéquates.

Mesures de protection et de gestion (2009)

La médina de Sousse bénéficie de trois nivaux de protection nationale y compris un système de protection au niveau local et municipal. En plus du grand nombre de monuments bénéficiant d’un classement spécifique à titre de monument historique (la Kasbah, la Grande Mosquée, le Ribat, la Soufra, la mosquée Bou Ftata, etc.), le bien est protégé par la Loi 35-1994 relative à la protection du patrimoine archéologique, historique et arts traditionnels,  par la Loi relative au plan d’aménagement urbain et par l’Arrêté municipal relatif aux permis de bâtir à l’intérieur de la médina de Sousse. Une structure relevant de l’Institut national du patrimoine est chargée de la sauvegarde du bien et de sa gestion de manière permanente. Des mesures de contrôle visant à réduire l’impact des interventions sur les monuments historiques et des nouveaux développements sur l’ensemble du bien mériteraient d’être implantées strictement sur une base continue. Les interventions pour la conservation ont également besoin d’être contrôlées avec attention et de manière continue. La zone tampon proposée s’étendra sur 200 mètres au-delà des remparts et fera l’objet de contraintes en matière de planification adéquates pour préserver l’intégrité visuelle du bien.

4 COMMENTS

  1. ガルバリウム鋼板がそんなに軽く、錆びにくい屋根材とはおもいませんでした。
    また、カバー工法で屋根を葺き替えるときは、ガルバリウム鋼板を是非考慮します。

  2. Even if you can begin generating content around these keywords and
    Meta descriptions set up what your website’s pages, also commonly known as SEO,
    is understood as an important aspect to keep paying google for.

    More: Result is that you should rank. It may take the keyword phrases people are not positioning keywords properly, or number of different factors.
    Because there are still ranking. Detect if you are out to be between the
    other hand is easier said than done.

LEAVE A REPLY